sortezcourir.ca:course à pied

Course à pied : abréviations et jargon.

Vous savez combien j’aime aider les nouveaux coureurs à comprendre le monde complexe qu’est la course à pied. Je vous ai déjà expliqué ce qu’étais les maux principaux rencontrés par les coureurs. Je vous ai parlé de la motivation et de l’importance des objectifs. Mais je réalise que je n’ai jamais pris le temps de vous donner la signification des abréviations et du jargon utilisé dans les programmes d’entraînement. Quel oubli! Alors afin de vous aider à mieux préparer la saison qui s’en vient à grand pas, voici la définition des abréviations les plus courantes, en espérant que cela vous aidera!

EPI (Essaye Pas Imbécile) Ce type d’entraînement vise à vous faire souffrir rapidement et de façon très désagréable. Vous devez faire plusieurs sprints avec de courtes poses entre chaque et honnêtement, si vous réussissez le dernier sprint, ce que vous avez triché ou que vous êtes sur le bord de vomir!

VAM (Va Ailleurs pour Mourir) Se dit de la vitesse maximale que vous pouvez tenir sur un laps de temps relativement long. Évidemment à cette vitesse, vous n’éprouverez aucun plaisir à courir, sauf celui d’espérer la fin de cette souffrance.

ECL ( Enwèye, Court la Limace) Ce type d’entraînement se passe à basse vitesse, mais doit durer longtemps…plate…plate…plate…

r et R (repose-toi un peu et  Repose-toi beaucoup) Utilisé entre 2 séries de EPI, c’est le moment où tu as mal à la tête, que tu comptes les secondes un peu plus lentement que leur valeur réelle avant de recommencer à courir comme un voleur de sacoche  seul dans la rue…

Fartlek (du suédois «  je suis tanné de suivre un programme ») Style d’entraînement pour les gens qui n’ont pas suivi leur programme habituel parce qu’ils manquaient de temps, de motivation ou de discipline. Donc lorsqu’un coureur dit : j’ai fait une séance de Fartlek, vous devez comprendre qu’il a fait la moitié de l’entraînement prévu avec 2 ou 3 sprints pour se sentir moins coupable!

Split négatif : terme utilisé par les coureurs lors d’une compétition où ils ont couru la 2ème moitié plus rapide que la première comme dans les exemples suivants : 1. Ouin, je pourrais me forcer un peu plus pendant la 2ème moitié ou 2. Si je ne me force pas, ma blonde va me dépasser!

TRAIL (T’es Rien qu’un Asocial Indépendant Loufdingue) Style de course où les coureurs pratique le sport dans le bois, dans les conditions la plupart du temps éprouvantes et ce pendant plusieurs heures d’affilées sans avoir de contact humain.

FCM : (Fais pas le Con Man) Capacité maximale du cœur à pousser le sang dans les artères. Si le coureur dépasse ses FCM, sur un longue période en situation de VAM, il risque le RIP (Repos non-Intentionnel Permanent).

RECUP : partie la plus agréable de l’entraînement …

J’espère que cela vous a aidé. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter!

Cela m’a fait plaisir de vous guider dans ce merveilleux monde de la CAP (pour course à pied 😉 )

 

Share

Laisser un commentaire